Nous avons 181 invités et aucun membre en ligne

1ÈRE SESSION 2019 DE LA COMMISSION ECONOMIE ET FINANCES LOCALES DE L’ANCB: LES INNOVATIONS DE LA LOI DES FINANCES 2019 AU CŒUR DES DÉBATS

CEFLLa Commission Economie et Finances Locales (CEFL) de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) tient depuis ce jeudi 7 février 2019 sa première session pour le compte de l’année en cours. Ouverte par le maire de Parakou Charles TOKO, cette session de deux jours qui se tient à Bohicon a été financée par l’Union Européenne à travers le Projet d’Appui aux Associations Nationale et Locales de Collectivités Locales du Bénin (PACOOL-Bénin) avec le soutien technique de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF).

Permettre aux acteurs communaux de maitriser et d’internaliser les innovations contenues dans la loi des finances gestion 2019 en rapport avec les finances locales d’une part et les aider à identifier de nouvelles stratégies de mobilisation des ressources propres d’autre part. Tels sont entre autres objectifs, ceux visés par l’Association Nationale des Communes du Bénin à travers l’organisation de la première session 2019 de la Commission Economie et Finances Locales (CEFL). Un rendez-vous d’échanges et de partage d’expériences dont les résultats serviront d’extrants pour le bureau de l’ANCB dans ses plaidoyers vis-à-vis des différents partenaires. Ainsi, au cours de ces deux jours, les participants suivront des présentations sur les aspects de la loi des finances 2019 en rapport avec les finances locales, sur la stratégie de mobilisation des ressources en eau dans la commune de Banikoara, sur un mécanisme de recouvrement des recettes non fiscales au moyen des TPE par la Société SudPay Sénégal, l’évaluation des grandes lignes du plan de travail de la commission pour le compte de l’année 2019, sans oublier le bilan de 2018.



Mais au-delà de ces différents points formellement inscrits à l’ordre du jour, la commission compte se pencher également sur d’autres dossiers urgents tels que les difficultés liées à la mise en œuvre de la lettre de cadrage, le protocole d’accord pour la mobilisation des ressources prévu à l’article 14 de l’arrêté sur le coût administratif. Toute chose qui permettra à l’ANCB de donner à temps sa position sur ces questions. A cet effet, l’Unité de Gestion des Réformes (UGR) du Ministère de l’Economie et des Finances et la Direction Générale du Budget ont été conviées pour présenter des communications, notamment sur le Fonds d’Appui au Développement des Communes (FADeC) et le bilan des conférences budgétaires communales.

Dans une brève intervention de bienvenue, le Secrétaire Exécutif de l’ANCB, Sègla LIHOUSSOU a félicité les membres de la commission pour leur dynamisme. Il n’a pas manqué de leur présenter les salutations du président de l’ANCB, le Maire Luc Sètondji ATROKPO.

Pour sa part, le président de la commission, le Maire Charles TOKO a invité les participants à faire des propositions concrètes pour permettre à l’ANCB et ses membres de trouver des approches de solutions relatives aux différents points inscrits et au besoin de poser d’autres problématiques ayant rapport avec le monde économique et financier des communes.

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=1988491644597048&id=354432531336309

ACTUALITES COMMUNALES

Echos des Communes