Nous avons 231 invités et aucun membre en ligne

SESSION INAUGURALE DE LA COMMISSION MAITRISE D’OUVRAGE COMMUNALE DE L’ANCB: LUC ATROKPO ET SON BUREAU POUR L’EFFICACITÉ DANS LA RÉALISATION D’INFRASTRUCTURES DE BASE

ouvrage2Savalou accueille depuis ce mardi 18 décembre 2018, la session inaugurale de la commission thématique Maitrise d’Ouvrage Communale #MOC de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB). Ouverte par le maire de Bohicon Luc Sètondji ATROKPO, président de l’#ANCB en présence de son homologue de Kandi Alidou DEMONLE MOKO, président de la commission MOC, de Ouinhi Célestin GOUTOLOU et de Bonou, Julien AFOHOUNHA, cette session a reçu le soutien technique et financier du Projet d’Appui aux Associations nationales et locales de Collectivités Locales du Bénin (#PAACOL-Bénin) financé par l’Union Européenne (#UE) et coordonné par l’Association Internationale des Maires Francophones (#AIMF) en partenariat avec l’ANCB.

Cette session de deux jours qui est la première de la commission MOC boucle au titre de cette année, les assises des diverses commissions thématiques créées par l’ANCB pour aider le bureau dans l’élaboration des plaidoyers à l’endroit de l’Etat central, des institutions de la République, des partenaires techniques et financiers et d'autres structures. Elle offre l’opportunité aux participants essentiellement des élus et des cadres des administrations locales sans oublier les cadres des ministères, d’échanger sur la pratique de la maîtrise d’ouvrage dans les communes notamment ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas et ce qu’il faut améliorer.

ouvragePlus concrètement, deux communications sont prévues. La première sur les questions liées aux fonctionnements des organes de passation et de contrôle des marchés publics dans les communes. A ce niveau, les participants auront droit à un état des lieux qui permettra d’engager les débats sur cette problématique qui peut paraître protocolaire mais dont dépend la qualité des infrastructures réalisées. La deuxième communication sera consacrée à la construction en matériaux locaux. Il s’agira pour l’ANCB, de faire toucher du droit aux acteurs communaux, l’intérêt qu’ils ont à développer ces nouvelles techniques et à évaluer les outils dont auraient besoin les communes afin d’y recourir.

Pour Emmanuelle BERNY, Cheffe du projet PAACOL, « la Maitrise d’Ouvrage Communal constitue un thème de réflexion important car de sa bonne conduite dépend la qualité des infrastructures qui vont répondre aux besoins des populations ». Elle n’a pas manqué de rappeler la mission du PAACOL-Bénin qui est de renforcer l’ANCB dans son rôle de porte-voix des communes. Pour sa part, le président de la commission et maire de Kandi Alidou DEMONLE MOKO a remercié les participants pour avoir répondu à l’appel de l’ANCB avant de promettre de tout mettre en œuvre pour que la commission MOC soit la plus dynamique et la plus active des huit que compte l'ANCB.

Dans son allocution d’ouverture, le président de l’ANCB s’est réjoui de la tenue effective de cette session qui était attendue depuis plusieurs mois. Il a ensuite rappelé aux participants les attentes de l’ANCB. « Nous attendons de vous, en votre qualité de membres de la commission thématique ' maîtrise d’ouvrage communale' et de spécialistes des questions de maîtrise d’ouvrage, des propositions concrètes pour des approches de solutions aux différents problèmes qui seront posés au cours de la présente session », a déclaré Luc Sètondji ATROKPO. Il n’a pas manqué de remercier l’Union Européenne et l’AIMF pour leur accompagnement.

 

ACTUALITES COMMUNALES

Echos des Communes