GOUVERNANCE COMMUNALE CLIQUEZ ICI !! 

Etoile De David 88882

CALL CENTER ANCB

photo0001

Nous avons 196 invités et aucun membre en ligne

PREMIÈRE SESSION 2018 DE LA COMMISSION ÉCONOMIE ET FINANCES LOCALES ( CEFL) DE L'ANCB : LES RÉFORMES FISCALES DE LA LOI DES FINANCES 2018 AU CŒUR DES ÉCHANGES

pkou1pkou2L'hôtel des princes de Bohicon sert de cadre ce vendredi 4 mai 2018 à la première session 2018 de la Commission Économie et Finances Locales de l'Association Nationale des Communes du Bénin ( ANCB). Plusieurs points sont inscrits à l'ordre du jour de cette rencontre, notamment les réformes fiscales de la loi des finances 2018. La session qui se tient avec le soutien technique et financier du PDDC-GIZ, regroupe des représentants du Ministère de l'Economie et des Finances, du Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale, de la Direction Générale des Impôts, de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, de la Direction Générale du Budget et du Secrétariat Exécutif de l'ANCB. C'est le Président de la CEFL et Maire de Parakou Charles TOKO qui a ouvert les travaux

Outre les réformes fiscales de la loi des finances 2018, les participants se penchent sur la restitution de la mission exploratoire en ce qui concerne la mobilisation des taxes au Rwanda, la présentation des critères de cofinancement de l'Union Européenne pour les Communes et la bancarisation des dépenses communales.


Le Maire de Bantè et Trésorier Général de l'ANCB a, au nom du Président Luc ATROKPO, souhaité la bienvenue aux participants. Selon Innocent AKOBI, l'ANCB s'honore de ce que la CEFL tienne sa première session de l'année en cours, à l'instar d'autres commissions thématiques de la faîtière des Communes du Bénin. Cela témoignage, a t-il dit, de la vitalité de l'ANCB. Il a émis le souhait que les points inscrits à l'ordre du jour et qui touchent réellement la vie des Communes, soient épluchés et qu'à l'issue de la session, de bonnes résolutions soient prises pour accompagner les Communes dans la mobilisation des ressources.
Dans son allocution d'ouverture, le Président de la CEFL a affirmé que cette première session se veut participative, en vue de l'élaboration des documents pouvant permettre à l'ANCB de bien jouer son rôle de défense et de plaidoyer pour la cause des Communes du Bénin. Charles TOKO a rappelé l'importance des critères de cofinancement car " l'avenir financier des Communes, plus précisément les dotations FADeC non affecté venant de l'Union Européenne en dépendent fortement" a t-il précisé. Le Président de la CEFL a invité les uns et les autres à formuler des recommandations, trouver des approches de solution et poser d'autres problématiques en lien avec les réalités économiques et financières des Communes.
La CEFL de l'ANCB est composée d'élus, de fonctionnaires communaux, de cadres et responsables techniques de ministères, de l'ANCB et de personnes ressources. Son rôle est de superviser, en liaison avec les organismes habilités, les activités initiées par l'ANCB ou d'autres partenaires et relatives à la promotion et au développement des économies locales, ainsi que l'accroissement des ressources propres.

ACTUALITES COMMUNALES

Echos des Communes