GOUVERNANCE COMMUNALE CLIQUEZ ICI !! 

Etoile De David 88882

CALL CENTER ANCB

photo0001

Nous avons 97 invités et aucun membre en ligne

RELECTURE DES TEXTES DE LOI SUR LA DÉCENTRALISATION : L 'ANCB SE PRÉPARE ACTIVEMENT

RE1RE2Après l'atelier régional qui a regroupé les acteurs communaux du septentrion et des collines à Djougou, l'Association Nationale des Communes du Bénin ( ANCB) organise pour compter de ce mercredi 7 mars 2018 à l'hôtel Link de Lokossa, une autre rencontre régionale qui regroupe les acteurs communaux du sud du Bénin. L'objectif est de préparer les inputs des Communes pour la relecture des textes de loi sur la décentralisation. Cette rencontre ouverte par le Président de l'ANCB et maire de Bohicon Luc ATROKPO, connaît la présence de plusieurs Maires, adjoints au maire, Secrétaires généraux de mairie, députés, experts et journalistes des questions de décentralisation. L'atelier de trois jours se tient avec le soutien financier de la coopération Suisse et de ENABEL l'ex CTB (coopération belge).


L' ANCB joue pleinement sa partition dans la perspective de la relecture des lois sur la décentralisation. La faîtière des Communes du Bénin affûte ses armes dans le souci d'éviter l'adoption de textes lacunaires. Entre les textes aujourd'hui en vigueur et la réalité sur le terrain, le fossé est parfois grand, créant du coup, de grosses difficultés aux Communes. L 'ANCB saisit l'occasion de la relecture décidée par le Gouvernement, pour corriger les insuffisances de ces textes.
L'étape protocolaire de cet atelier a été ponctuée de deux allocutions.
La Conseillère Technique Internationale de ENABEL Graziella GHESQUIERE, a affirmé que le moment est propice pour revisiter le vécu et les difficultés qui ont jalonné le parcours, et faire des propositions pour améliorer la vie des populations à la base. Elle a appelé l'assistance à faire des propositions constructives qui aboutissent à la rédaction d'un document de plaidoyer.

FAIRE DES PROPOSITIONS PERTINENTES

Le Président de l'ANCB a dit que le contexte est favorable, avec des acteurs au niveau gouvernemental qui font preuve d'une écoute attentive et d'un engagement à consolider la démocratie locale, conformément aux exigences du temps et des réalités.
Luc ATROKPO a reconnu que le bilan des quinze années d'expérimentation de la décentralisation est globalement positif. Il a souligné le caractère désuet et inapplicable de certaines dispositions des lois sur la décentralisation. Les différents fora et les revues sectorielles, indique t-il, n'ont pas manqué d'insister entre autres, sur la nécessité et l'urgence de procéder à la relecture desdites lois. En un mot précise t-il, la relecture des lois est la condition sine qua non du renforcement du processus de décentralisation : " L 'ANCB l'a si bien compris qu'avant même la décision du Conseil des Ministres du 22 novembre 2017, elle a engagé une large consultation de ses membres. En effet, entre octobre et novembre 2017, nous avons parcouru les 77 Communes du Bénin pour collecter les observations et les propositions des acteurs communaux dans la perspective d'une relecture des lois sur la décentralisation", a t-il poursuivi.
Ce processus qui a connu l'implication du Réseau des Parlementaires pour la Décentralisation et le Développement Local et du Réseau Béninois des Experts de la Décentralisation a permis d'identifier les grandes préoccupations des Communes au sujet des lois. Pour une plus grande légitimité des résultats de cette consultation, l'ANCB a jugé utile d'organiser des ateliers pour affiner les données collectées et les rendre plus compréhensibles par les acteurs en charge du processus de relecture.
L 'atelier régional du nord s'est déroulé du 27 février au 1er mars 2018 à Djougou et a mobilisé une diversité de participants. De riches échanges ont été menés et un consensus a été trouvé autour de plusieurs grandes idées d'amélioration : " Le même exercice sera fait ici
à Lokossa, du 7 au 9 mars 2018, pour les Communes du sud, et je vous prie de faire des propositions qualitatives pour améliorer les textes", a affirmé Luc ATROKPO. Il en a profité pour annoncer la tenue prochaine d'une rencontre nationale où les résultats des deux ateliers régionaux seront soumis à un panel de praticiens et de spécialistes de la décentralisation. L 'atelier national fournira à l'ANCB, les intrants nécessaires pour le document de position à défendre tout au long du processus de relecture.
Le Président de l'ANCB a terminé son allocution, en témoignant la profonde gratitude de la faîtière des communes, à l'endroit de la Direction du Développement et de la Coopération Suisse et d'ENABEL ( ex coopération technique belge) qui apportent un appui important dans la conduite du processus de préparation des inputs des Communes pour la relecture des textes de lois sur la décentralisation.

ACTUALITES COMMUNALES

Echos des Communes