GOUVERNANCE COMMUNALE CLIQUEZ ICI !! 

Etoile De David 88882

CALL CENTER ANCB

photo0001

Nous avons 183 invités et aucun membre en ligne

Rencontre annuelle des groupes de plaidoyer mis en place dans le cadre du partenariat stratégique entre l’AIMF et l’Union Européenne à Ouagadougou

ouaga3ouaga4La salle Waongo 1 de l’hôtel Laïco de la ville de Ouagadougou a servi de cadre ce jeudi 22 février à la conférence régionale sur la thématique Bâtir des coalitions au service du développement local

C’était sous la présidence du Ministre Burkinabé de la jeunesse et de l'information, représentant du ministre de gouvernance locale et de la décentralisation. 

Cette conférence annuelle a connu la participation de plusieurs Maires des différents pays comme le Sénégal, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Cameroun, le Bénin, des ambassadeurs de l’AIMF, des parlementaires, des journalistes, des organisations de la société civile, de Armand Bléouindé, Maire de la ville de Ouagadougou et président de l'association des municipalités du Burkina Faso et président du groupe de plaidoyer sur la localisation des ODD, de Pierre Baillet, SP de l'association internationale des maires francophones (AIMF).


Tous ces groupes d’experts sont venus apporter leurs contributions, leur savoir-faire, partager et réfléchir ensemble sur les problématiques liées au développement des collectivités territoriales dans leurs pays respectifs.

En effet, l’AIMF, conduit un partenariat stratégique avec le soutien financier de la Commission Européenne sur la période 2015-2020, qui vise à engager un programme de dialogue structuré pour améliorer, dans l’ensemble de leurs domaines de compétences et d’action, l’environnement juridique, administratif, règlementaire et financier des autorités locales.
Pour atteindre cet objectif, cinq groupes de plaidoyer ont été mis en place, portant sur les finances locales, les services essentiels, le changement climatique, le statut de l’élu local et la fonction publique territoriale ainsi que la localisation des ODD
Cette rencontre de Ouagadougou permettra entre autres de:
- bâtir des partenariats entre les acteurs civils ou institutionnels, capables de porter le plaidoyer et de faire bouger les lignes concernant les thématiques qui y sont abordé, en faveur du développement local,
-réunir les groupes de plaidoyer afin de faire un point d'étape, d'identifier les avancées et les blocages, de faire les ajustements nécessaires et d'échanger les bonnes pratiques,
- renforcer les liens avec les parlementaires nationaux de chaque pays partenaire,
- lancer officiellement le réseau des journalistes spécialisés dans le développement local, la démocratie locale et la décentralisation,
- renforcer la production et la prise en compte par les instituts nationaux de la statistique des données concernant directement les collectivités locales.

Les travaux de cette conférence prennent fin ce vendredi 23 février 2018.

ACTUALITES COMMUNALES

Echos des Communes