GOUVERNANCE COMMUNALE CLIQUEZ ICI !! 

Etoile De David 88882

CALL CENTER ANCB

photo0001

Nous avons 148 invités et aucun membre en ligne

Coopération décentralisée : L'ANCB ET L'AIMF CONSOLIDENT LEURS RELATIONS.

paco1pacol2Une délégation de l'Association Internationale des Maires Francophones ( AIMF) effectue depuis ce jeudi 1er février 2018 une visite de travail de deux jours au Bénin. Cette mission auprès de l'Association Nationale des Communes du Bénin ( ANCB) a pour objectif de renforcer les liens de coopération à travers une évaluation du Projet d'Appui aux Associations Nationales et Locales de Collectivités locales du Bénin ( PAACOL- Bénin). Ce projet de l'ANCB est financé par l'Union Européenne et porté par l'AIMF. La délégation est composée du Secrétaire Permanent Pierre BAILLET et de la Conseillère Julie GUILLAUME.

Ce début d'année 2018 est marqué à l'ANCB par un événement majeur de haute portée historique. La visite de la délégation de l'AIMF vient sceller une dynamique portée sinon vers la perfection, du moins le pragmatisme gagnant du bureau présidé par Luc ATROKPO. L'intérêt de l'AIMF illustre un climat de confiance établi sur des bases solides.

JOURNÉE MARATHON

Tout a commencé ce jeudi matin au Bénin Royal Hôtel de Cotonou par la rencontre thématique " Développement des territoires et complémentarités". C'était en présence de plusieurs acteurs : Parlementaires, Maires, société civile, Experts et Journalistes.

Dans son mot de bienvenue, le Maire intérimaire de Cotonou s'est réjoui du choix porté sur sa ville pour abriter cette importante rencontre. Isidore GNONLONFOUN a rappelé que l'AIMF est un creuset pertinent de coopération au service des communautés à la base.

Ensuite, le Secrétaire Permanent de l'AIMF a insisté sur ce moment fort pour la démocratie locale et l'esprit de la décentralisation. Selon Pierre BAILLET, l'ancrage de l'ANCB dans le dispositif institutionnel, le dynamisme associatif local conduisent à développer un renforcement des capacités qui favorisera la promotion de la conscience citoyenne.
Quant au Chef de coopération, délégation de l'Union Européenne auprès du Bénin, il a soutenu que le Projet PAACOL tient particulièrement à cœur l'Union Européenne. Yves GILLET à réaffirmé la disponibilité de l'instance européenne à apporter sa pierre à l'édifice du développement des territoires béninois.
Le Président de l'ANCB a magnifié le partenariat avec l'AIMF. À en croire Luc ATROKPO, il est exemplaire et porteur de valeurs qui offrent des avantages pertinents. Le Président de l'ANCB a indiqué que la décentralisation au Bénin est assez jeune et que la collaboration avec des associations telles que l'AIMF favorise le partage d'expériences et préfigure des lendemains radieux, surtout dans un contexte marqué par la disponibilité du Président de la République et de son Gouvernement à accompagner le processus : " l'amélioration de l'appui du Gouvernement aux communes à travers la mise en place du FADEC -assainissement et du FADEC- énergie, illustre la volonté du Président Patrice TALON de renforcer le processus d'une décentralisation axée sur le développement", a t-il poursuivi.

UNE THÉMATIQUE APPROPRIÉE

Luc ATROKPO a également justifié le choix de la thématique " Développement des territoires et complémentarités". Selon lui, aujourd'hui plus que jamais, il faut conjuguer les complémentarités pour le développement harmonieux des territoires. Pour le Poste Président de l'ANCB, il faut activer les leviers de la synergie pour apporter une bonne réponse à cette problématique. Luc ATROKPO n'a pas manqué de rappeler que les prévisions font état de 700 millions d'hommes et de femmes qui s'exprimeront en français en 2050. Et l'Afrique sera le vivier principal de la francophonie. C'est pourquoi il a estimé que l'AIMF a aussi une grande responsabilité dans la viabilité de cet espace, particulièrement au Bénin, par un accompagnement toujours plus actif des Communes.
Pour le Ministre de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale qui a ouvert les assises, le thème retenu cadre parfaitement avec la vision de l'AIMF qui est de promouvoir une approche intégrée du développement valorisant les actions et les ressources socio-économiques, culturelles et naturelles pour établir un environnement propice à la participation des citoyens à la vie politique locale et à la prise en compte de leurs aspirations. Selon lui, dans un contexte de mutations constantes, de réformes et de rénovation, rester statique, ne pas pouvoir s'adapter, peut paraître préjudiciable voire suicidaire. Barnabé DASSIGLI a salué le leadership du Président de l'ANCB qui a " compris la nécessité de se mettre dans une coalition d'idées et d'actions avec le Ministère de la Décentralisation pour impacter plus rapidement, mais aussi et surtout plus durablement le développement des territoires".
Les participants ont suivi plusieurs communications, notamment l'ANCB et les partenariats stratégiques au profit de la décentralisation; le partenariat AIMF-UE en appui à la décentralisation dans l'espace francophone; le plus Programme d'Appui au Développement Territorial de l'Union Européenne( PADT); la présentation du projet PAACOL.
Il est utile de préciser que l'ANCB a obtenu un appui de l'Union Européenne pour mettre en œuvre le PAACOL, avec l'appui technique et financier de l'AIMF. Ce projet à démarré en janvier 2017.
Après l'étape des assises du Bénin Royal Hôtel, la délégation de l' AIMF accompagnée du Président de l'ANCB, de certains Maires et cadres du Secrétariat Exécutif a été reçue en audience, au Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale.
La journée s'est achevée au siège de l'ANCB par une séance de travail du comité de suivi du PAACOL.

ACTUALITES COMMUNALES

Echos des Communes