GOUVERNANCE COMMUNALE CLIQUEZ ICI !! 

Etoile De David 88882

CALL CENTER ANCB

photo0001

Nous avons 95 invités et aucun membre en ligne

ATELIER DE RENFORCEMENT DU DÉVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL ET INSTITUTIONNEL DES ASSOCIATIONS DE POUVOIRS LOCAUX ( APL) : LUC ATROKPO A LANCÉ LES TRAVAUX DE CETTE RENCONTRE SOUS RÉGIONALE

APL1Cet atelier de cinq jours regroupe depuis ce lundi 16 octobre 2017 au Sun Beach Hôtel de Cotonou, les présidents et membres des APL du Benin, du Burkina, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée- Bissau, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Sénégal et du Togo, le chargé de programmes PDDC et les principaux responsables de la GIZ. L'objectif de cette rencontre sous -régionale est le renforcement intégré des institutions et des compétences. Les collectivités territoriales sont des acteurs de premier plan dans la lutte contre la pauvreté et l'atteinte des ODD. Au niveau de l' UEMOA, cela ne fait l'ombre d'aucun doute comme l'a rappelé Luc ATROKPO. C'est pourquoi les Chefs d'État et de Gouvernement de cette union sous-régionale, ont décidé de mettre en place un organe communautaire à cet effet. Cet organe est appelé le Conseil des Collectivités Territoriales ( CCT).

C'est donc en sa double qualité de président de l'Association Nationale des Communes du Bénin ( ANCB) et de représentant du président du CCT que Luc ATROKPO a procédé à l'ouverture officielle de l'atelier. Il a dans son allocution remercié la GIZ pour cette initiative en faveur des APL de la sous- région. Le président de la faîtière des communes du Bénin n' a pas manqué d'exprimer sa satisfaction et l'assurance que la rencontre de Cotonou renforcera non seulement les capacités des APL, mais permettra aussi d'huiler le brassage, facilitant ainsi les synergies d'actions.

UN RENDEZ-VOUS CAPITAL

APL2Le président de l'ANCB reste convaincu que la présente session fera date dans les annales de chacune des APL. Pour Luc ATROKPO, l'évaluation à la fin du programme doit révéler des progrès significatifs en matière de management, d'organisation et de conduite des plaidoyers, de mobilisation des ressources, d'amélioration des services rendus, de gouvernance, etc.
Le président de l' ANCB a rappelé que la GIZ a vu juste en initiant, parallèlement à ses appuis bilatéraux aux collectivités territoriales et aux APC, ce programme de renforcement de capacités.

ACTUALITES COMMUNALES

Echos des Communes