GOUVERNANCE COMMUNALE CLIQUEZ ICI !! 

Etoile De David 88882

CALL CENTER ANCB

photo0001

Nous avons 97 invités et aucun membre en ligne

BEN1L’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) et l’Association Béninoise des Communes Frontalières (ABCF), sont désormais unies dans un partenariat pour relever les défis de la gestion intégrée des frontières. Elles ont créé à cet effet un cadre de concertation ce jeudi 19 octobre 2017 à l’hôtel Paquita de Bohicon. C'est à la faveur de la réunion des bureaux des deux associations. La séance a été officiellement ouverte par le Président de l’ANCB Luc ATROKPO.

La mise en œuvre de la politique nationale de développement des espaces frontaliers, s'inscrit dans les relations fonctionnelles entre l’État et les communes. Elle implique les acteurs locaux qui ont un rôle important dans l'aménagement des territoires frontaliers. C'est ce qui justifie la création en août 2014 de l’ABCF qui compte trente-six (36) communes. L'une des recommandations du premier congrès de cette association, tenu à Savalou les 9 et 10 décembre 2016, est la création et l'animation d'un cadre de concertation entre l’ABCF et l'ANCB, pour partager les expériences et valoriser les acquis. C'est désormais chose faite à Bohicon, à l'occasion de la réunion des bureaux des deux associations.

BEN2RELEVER ENSEMBLE LES DEFIS.

Trois allocutions ont ponctué la cérémonie d'ouverture de cette rencontre. C'est le Directeur Général de l’Agence Béninoise de Gestion Intégrée des Espaces Frontaliers (ABeGIEF) qui a ouvert le bal des interventions. Selon Ayité Marcel BAGLO, les espaces frontaliers sont parfois des endroits de non droit où sévit l'insécurité. Ce qui déstabilise le développement. Il affirme que l' ANCB peut servir de guide à la jeune association pour faire les plaidoiries nécessaires à la résolution des problèmes qui minent les espaces frontaliers.
Ce rôle moteur que l'ANCB est appelée à jouer a été appuyé par le Président de l’ABCF et maire de la commune de Nikki. A en croire Oumarou LAFIA BOUBAKARI, les espaces frontaliers subissent " une pauvreté financière et humaine sans précédent". Raison pour laquelle il en appelle à l'implication personnelle du Président de l' ANCB et de l' association faîtière, aux côtés de l' ABCF et de l' ABeGIEF, pour " améliorer la sécurisation desdits espaces, les conditions de vie des populations, en vue d'accroître la coopération transfrontalière entre le Bénin et ses voisins, à l'effet de faire acquérir à nos compatriotes, le minimum social commun et le sentiment d'appartenance à la nation béninoise ". Le Président de l’ABCF, ne doute aucun instant des compétences et de la disponibilité de son collègue et Président de l’ANCB.

LE PARI PRIS POUR L’ENGAGEMENT INDÉFECTIBLE DE L’ANCB

BEN3D'entrée de jeu, le Président de l' ANCB a remercié l' ABeGIEF et son Directeur Général pour avoir soutenu activement l'organisation de la réunion des deux bureaux. Luc ATROKPO a ensuite rappelé les différents types de regroupement intercommunal au Bénin à savoir les associations régionales et départementales, les espaces de développement partagés et les établissements publics de coopération intercommunale. Il s'est réjoui de la création de l' ABCF, une association thématique entrant dans la politique de développement des espaces frontaliers qui est venue enrichir le paysage de l'intercommunalité. Selon lui, l' ANCB entend construire des relations fonctionnelles d'appui et de partage, pour promouvoir la solidarité, le partenariat et la coopération intercommunale. Il n'a pas manqué de préciser que la gestion intégrée des frontières est devenue une priorité et consignée dans la Stratégie de Croissance pour la Réduction de la Pauvreté et les Orientations Stratégiques de Développement.
Le partenariat avec l' ABCF a t-il poursuivi, permettra d'atteindre des résultats efficients. Car la faîtière des communes du Bénin a capitalisé plusieurs années d'expériences. Elle représente les communes dans plusieurs comités et commissions et in fluence les décisions en faveur des communes dans ces instances a t-il ajouté. L' ANCB sert d'interface entre les communes et les pouvoirs publics, de même qu'avec les partenaires : " C'est dire le rôle important qu'elle aura à jouer aux côtés de l' ABCF qui a plusieurs défis à relever : l'amélioration des offres aux populations en matière de santé, d'éducation ; la lutte contre les risques d'apatridie, l'encadrement des couches vulnérables ; la contribution à la sécurisation des espaces frontaliers, etc", a t-il indiqué.
Au nom de ses collègues du bureau national de l' ANCB, Luc ATROKPO a pris l'engagement de ne ménager aucun effort, pour contribuer à assurer la notoriété de l' ABCF, à travers un partenariat dynamique et fructueux : Nous allons développer une synergie d'actions bénéfiques, par des plaidoyers gagnants auprès des pouvoirs publics et des partenaires techniques et financiers", a conclu le Président de l' ANCB.

ACTUALITES COMMUNALES

Echos des Communes