GOUVERNANCE COMMUNALE CLIQUEZ ICI !! 

Etoile De David 88882

CALL CENTER ANCB

photo0001

Nous avons 85 invités et aucun membre en ligne

ATELIER DE FORMATION SUR LE PLAIDOYER À ABOMEY: L' ANCB S'OUTILLE DAVANTAGE POUR INFLUENCER LES DÉCISIONS ET POLITIQUES EN FAVEUR DES COMMUNES

I1Consciente qu'elle ne peut défendre les intérêts des communes qu'en renforçant ses capacités de plaidoyer et de lobbying, l’Association Nationale des Communes du Bénin ( ANCB), organise un atelier de formation à l'intention de ses acteurs. C'est au Bis Hôtel d'Abomey où sont réunis ce mardi 26 septembre 2017, les membres du bureau national de l'association, les élus locaux membres de la Commission Nationale des Finances Locales (CONAFIL), les femmes maires et les cadres du secrétariat exécutif de l' ANCB. Le président de l'Association a procédé au lancement officiel de cet atelier de deux jours.

D'entrée de jeu, Luc ATROKPO a magnifié la coopération suisse qui a financé l'organisation de cette rencontre. L’ANCB reçoit en effet le soutien helvétique depuis 2013, à travers le Programme d'Appui au Secteur de la Gouvernance Locale et Décentralisation, phase 2 (ASGOL 2). Cet appui a consisté en un renforcement institutionnel, pour des actions de plaidoyer en faveur de la décentralisation. Depuis mai 2017, la troisième phase du programme ASGOL est entrée dans sa phase active au niveau de l’ANCB pour la période 2017-2020. Dans ce cadre, et au titre de 2017, plusieurs activités sont en train d'être réalisées. On peut citer la mise en place, depuis juillet dernier, du Réseau des experts pour appuyer l’ANCB à bien documenter ses plaidoyers. Une autre activité est relative au renforcement de capacités de la faîtière des communes du Bénin sur les méthodes, techniques et stratégies de plaidoyer et de lobbying des membres du bureau national, des élus membres de la CONAFIL, des femmes maires de commune et des cadres du secrétariat exécutif de l' ANCB

DEFENDRE MIEUX LES INTÉRÊTS DES COMMUNES

L ' ANCB fait depuis sa création des efforts dans ce sens. Mais selon le Président de l' ANCB, il est nécessaire que les capacités des membres du bureau national soient renforcées pour des actions innovantes, porteuses d'impacts positifs. Luc ATROKPO a rappelé que l'ANCB représente les communes dans plusieurs comités et commissions au niveau national, régional et international, et qu'il faut influencer les décisions en faveur des communes dans ces instances. C'est le cas de la CONAFIL au sein de laquelle est décidée l'affectation des ressources aux communes. Nul n'est sans savoir que les ressources transférées aux collectivités locales demeurent insuffisantes et que l'ANCB a entrepris, sans grand succès pour le moment, la campagne pour le transfert de 15% du budget général de l' État aux communes. D'où l'importance de multiplier les plaidoyers : " Les élus membres de la CONAFIL doivent être suffisamment outillés en techniques et stratégies de plaidoyer pour défendre les intérêts des communes lors des assises de cette commission ", a affirmé le Président de l' ANCB
Avant lui, c'est le maire d'Abomey Blaise AHANHANZO GLÈLÈ qui a souhaité la bienvenue aux participants
Quant à Camille TONOUKOUIN, chargé de programmes à la coopération suisse, il a réitéré l'engagement de l'institution qu'il représente, à accompagner les efforts de l'ANCB, dans la défense des intérêts des communes

UN CONTENU APPROPRIÉ

L’atelier de formation est meublé d'un contenu spécifique visant à outiller conséquemment les participants. Il s'agit

ACTUALITES COMMUNALES

Echos des Communes