GOUVERNANCE COMMUNALE CLIQUEZ ICI !! 

Etoile De David 88882

CALL CENTER ANCB

photo0001

Nous avons 149 invités et aucun membre en ligne

RENCONTRE ENTRE MODESTE KEREKOU ET LUC ATROKPO : BIENTÔT UN PARTENARIAT ENTRE L’ANCB ET LE FNPEEJ AU PROFIT DE L’EMPLOI DES JEUNES DANS LES COMMUNES.

kek1kerObtenir l’appui de l’ANCB pour une meilleure implication des Communes dans la mise en œuvre des activités du Fonds National de Promotion de l’Entreprise et de l’Emploi des Jeunes (FNPEEJ). C’est l’objectif avec lequel Modeste KEREKOU et son équipe se sont rendus ce jeudi 6 avril 2017 au siège de l’ANCB à Cotonou, pour des échanges préliminaires devant semer les bases d’une future collaboration partenariale.

Le FNPEEJ a connu beaucoup d’insuccès au cours de sa première phase de 4 ans où les impayés ont été évalués à plusieurs centaines de millions de francs CFA. Beaucoup de jeunes bénéficiaires ont dilapidé les crédits mis à leur disposition en les détournant à d’autres fins. La tuyauterie mise en place dans le temps pour canaliser l’utilisation des ressources, n’avait pas responsabilisé les Communes dont les citoyens étaient pourtant les bénéficiaires. Cette situation avait conduit à la suspension du programme en 2009.

La nouvelle formule trouvée est d’octroyer désormais les financements à travers des Structures Financières Décentralisées (SFD). Une expérience en cours depuis 2014. Mais pour le DG Modeste KEREKOU, il va falloir s’entourer davantage de garanties. D’où l’implication active des Communes et de leur structure faîtière. En attendant une prochaine rencontre entre les équipes techniques de l’ANCB et du FNPEEJ pour approfondir les propositions faites à l’occasion de cette première rencontre entre les dirigeants des deux structures et qui se résument à (i) la désignation d’un point focal entrepreneuriat au sein de l’ANCB, (ii) l’adoption d’une feuille de route conjointe, (iii) l’élaboration d’une stratégie de communication et (iv) la formalisation de la collaboration entre les deux structures, le Président de l’ANCB a rassuré son interlocuteur de son plein engagement et de celui de ses collègues à œuvrer aux côtés des Communes pour l’atteinte des objectifs que s’est fixés le FNPEEJ. Luc ATROKPO a surtout promis au DG/FNPEEJ que les Communes vont aider sa structure à dénicher les meilleurs jeunes qui porteront aussi des projets viables et créateurs de richesse. Ainsi, les Collectivités locales y trouveront elles-aussi, leur compte grâce au prélèvement de taxes locales sur les revenus issus des activités menées par ces jeunes, a complété Modeste KEREKOU.

Le FNPEEJ est un fonds mis en place par l’Etat Béninois pour accompagner les jeunes entrepreneurs âgés de 18 à 40 ans et les micro, petites et moyennes entreprises formelles pouvant présenter deux bilans certifiés. L’agrobusiness, l’artisanat et le tourisme sont les principaux domaines retenus pour l’octroi des crédits aux potentiels bénéficiaires qui doivent recevoir désormais la caution des Communes. Ce qui permettra à ces dernières d’avoir un droit de regard sur l’utilisation des ressources mises à disposition. Pour l’exercice 2017, environ 2,5 milliards seront répartis entre une quarantaine de Communes. Mais il ne s’agit pas d’une répartition systématique. Ce sont les meilleurs projets qui seront retenus, a précisé Modeste KEREKOU.

ACTUALITES COMMUNALES

Echos des Communes